Accueil

En cette période de cyber malveillance, nous vous recommandons fortement de changer votre mot de passe afin de sécuriser vos accès. 

Portail Santé et Autonomie
Recherchez un partenaire*
Recherchez un partenaire

*Répertoire Opérationnel des Ressources : référentiel régional décrivant les établissements sanitaires (MCO, SSR, psychiatrie), médico-sociaux et sociaux (personnes âgées et personnes en situation de handicap).

« Centres d’hébergement Covid+ » pour personnes sans domicile ou hébergées

Actualité créée le mardi 1 décembre 2020
Capture.PNG

L'ARS Ile de France organise l'hébergement des personnes en situation de rue ou en structure d'hébergement collectif dans lesquelles un isolement n’est pas possible.

 

L’accueil dans les centres d'hébergement COVID + est réalisé sur la base des conditions suivantes (conditions cumulatives) :

  • Diagnostic confirmé par PCR+ ou par assimilation (cas cliniquement diagnostiqué dans une collectivité avec 3 PCR+) ;
  • Personne vivant en centre d’hébergement avec impossibilité d’isolement dans le centre d’origine, ou personne à la rue ;
  • Absence d’indication d’hospitalisation (en tenant compte des comorbidités qui pourraient justifier une hospitalisation).

 

Modalités d’accès :

Le diagnostic est posé par un médecin hospitalier, de ville, de maraude, ou d’équipe mobile. Il est attesté sur le certificat médical ci-joint.

 

Le certificat médical est transmis au médecin régulateur de l’ARS à l’adresse :

ARS-IDF-COVID-PRECARITE-ACCUEIL@ars.sante.fr 

 

Un médecin régulateur de l’ARS réceptionne les certificats médicaux du lundi au vendredi de 9h à 16h.

 

A la réception du certificat, le médecin de l’ARS contacte, le cas échéant, le médecin déclarant pour valider les 3 critères définis et s’assurer de la stabilité de la personne.

 

Si c’est le cas, la demande d’admission est validée par l’ARS et la personne est orientée vers le centre d’hébergement Covid+ le plus proche, en fonction des places disponibles.

 

Pour le transport de la personne jusqu’au centre d’hébergement Covid +, plusieurs options sont possibles :

  • Si la personne est en milieu hospitalier (urgences ou service d’hospitalisation) : un transport sanitaire peut être sollicité sur prescription médicale de transport établie par un médecin (uniquement si droits ouverts, y compris AME) ;
  • Si la structure demandeuse n’est pas en capacité d’organiser le transport, la régulation ARS peut faire appel à un opérateur associatif (Croix-Rouge) pour assurer le transfert.
  • En dernier recours peuvent être envisagés :
  • Un transport organisé par la structure d’hébergement si elle dispose d’un moyen de transport (veiller aux mesures barrières : notamment, masques pour le conducteur et la personne accompagnée, lavage de mains, aération).
  • Un déplacement de la personne par ses propres moyens avec rappel des mesures barrières et port du masque jusqu’à son arrivée au centre d’hébergement Covid +.

 

Les personnes doivent être admises dans le centre d’hébergement Covid + avant 17h.

 

La transmission des informations médicales et sociales nécessaires à la bonne prise en charge de la personne dans la structure d’accueil doit être organisée directement entre le médecin déclarant et le centre d’hébergement Covid+, sans passer par l’ARS.

 

En cas d’indisponibilité totale, le médecin de l’ARS revient vers le médecin orienteur pour signifier qu’il n’y a pas à ce moment de possibilité d’accueil